Close
Accords Toltèques – Les bonnes résolutions 2019 ?

Accords Toltèques – Les bonnes résolutions 2019 ?

Comme à chaque nouvelle année, l’inévitable question des bonnes résolutions est posée !

Et si cette fois-ci vous vous inspiriez simplement des 4 accords toltèques ?

Vous avez certainement (à minima) entendu parler de cet ouvrage de Miguel Ruiz, qui connait encore, 20 ans après sa première édition, un franc succès. Et pour cause !
Les Accords Toltèques, comme des mantras, proposent 4 principes courts, simples à retenir, en quelque sorte une façon de passer un pacte avec soi même, qui amène à appréhender le monde, soi et les autres avec une autre vision, sereine et positive.

L’idée sera de vous dire à vous même qu’à partir de maintenant :

  • Que ma parole soit impeccable
  • Je ne prends rien de façon personnelle
  • Je ne fais pas de suppositions
  • Je fais toujours de mon mieux

« Et dans la vrai vie ça donne quoi ? »

Alors, sans « spoiler » le contenu du livre que vous aurez certainement beaucoup de plaisir à découvrir si vous ne l’avez pas encore lu, voici en substance ce qu’il faut comprendre de ces 4 Accords Toltèques :

¤ Que ma parole soit impeccable

Ce premier principe (et l’un des plus importants) nous invite à prendre conscience du pouvoir, de la force des mots, tant envers les autres qu’envers nous-même. Une même pensée, une même idée, un même argument, peuvent être exprimés négativement ou positivement, mais l’impact sera différent, tout comme les conséquences sur soi (en s’adressant à notre propre inconscient) ou sur les autres.
L’idée est alors de prêter attention à utiliser les bons mots, positifs, encourageants, motivants, et tout cela bien entendu en veillant à dire la vérité, ce que l’on pense vraiment, et donc de respecter sa propre intégrité.
Pour illustrer cela, voici un exemple simple (voir simpliste, mais très parlant) de la vie quotidienne, le fameux « c’est pas mal ! » qui sera à bannir au profit d’un « c’est bien ! ». Vous comprenez l’intention positive qui différencie ces 2 formulations d’une même idée… Et c’est d’autant plus valable pour votre dialogue intérieur !

¤ Je ne prend rien de façon personnelle

L’idée de ce second Accord Toltèque est de prendre du recul, et garder à l’esprit que ce que les personnes disent ou font ne sont qu’une projection de leur propre réalité, en fonction de leur état d’esprit, de leurs expériences, de ce qui se passe dans leur vie et influence leurs pensées, leur humeur du moment, et leur façon de communiquer (rappelez vous le 1er Accord : « parole impeccable » 😉 )
Alors qu’il s’agisse d’une simple remarque désagréable, d’une provocation, ou d’une insulte, dites vous simplement que si l’interlocuteur a besoin d’évacuer SON négatif, celui-ci ne vous appartient pas et qu’il n’y a aucune raison de le laisser vous atteindre !

¤ Je ne fais pas de suppositions

Vous avez sans doute déjà expérimenté dans votre vie des situations où une simple supposition a donnée naissance à un malentendu, et a pu influencer des paroles, des actes inappropriés au conséquences parfois regrettables (disputes, stress, …) et l’on peut vite se perdre dans les suppositions négatives !
Il s’agit alors de s’assurer d’avoir bien compris chaque situation, paroles, pensées, et d’oser poser des questions si ce n’est le cas, et/ou s’assurer que votre message a bien été compris en retour.

¤ Je fais toujours de mon mieux

Chacun est unique, avec ses propres capacités, sa propre évolution, et nous ne sommes pas constants en fonction des périodes de nos vies, nos états de santés, de vitalité… Bref, nous sommes humains !
Mais quelles que soient les circonstances, nous avons toujours le choix de faire de notre mieux ! Chercher à faire de son mieux en toute circonstance, c’est se motiver soi même, et tendre à s’améliorer chaque jour, à avancer positivement dans la vie, sans regrets.

Au lieu de nous imposer des « je dois », offrons-nous des « je peux ! »

Alors, ces bonnes résolutions… ?

Qu’en dites vous ? Moi, personnellement, lorsque j’ai découvert les 4 Accords Toltèques, ma première réflexion fut : « Oui, ok, ce sont un peu des évidences quand même !… » suivie de « Etrange… Des évidences simples dont je n’avais pas totalement conscience !… »

Alors je vous invite simplement à prendre conscience de ces principes… Et si le cœur vous en dit, d’en faire vos bonnes résolutions 😉

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vous recherchez une autre discipline ou un praticien plus proche de chez vous ? Rendez-vous sur > cette page < pour la liste des confrères que je recommande.