Close

L’Hypnose

L’hypnose connaît un intérêt croissant de la part des professionnels et du grand public car, en dehors de l’hypnose de spectacle, on mesure de plus en plus la pertinence de cette approche ouverte, efficace, et respectueuse de l’écologie psychique de chacun.

L’hypnose désigne un Etat Modifié de Conscience, et par extension, les techniques permettant de créer cet état et leur utilisation dans un cadre thérapeutique ou de développement personnel. L’hypnose vise à rechercher des ressources conscientes ou inconscientes chez le consultant, pour lui permettre de mettre en place de nouvelles stratégies et aller vers une évolution, un changement positif.

État d’hypnose et réceptivité

L’état d’hypnose, appelé aussi Transe Hypnotique, est un état naturel que nous vivons régulièrement, de façon plus ou moins approfondie.
Il s’agit de ces moments d’état de conscience modifiée comme lorsque nous sommes totalement absorbés dans un livre, un film, tellement absorbés que nous « vivons » l’histoire jusqu’à en ressentir les émotions, parfois les sensations. C’est aussi lorsque nous marchons en laissant défiler nos pensées, sans même nous rendre compte du chemin parcouru, des obstacles évités naturellement…

Nous sommes donc tous réceptifs à l’hypnose, c’est un état naturel !

On entend parfois certaines personnes exprimer que sur elles « ça ne marche pas« , qu’elles pensent « ne pas être réceptives« .
Ce sont des croyances souvent liées à leur vécu, ou l’idée qu’elles se font de l’état d’hypnose…
En effet, même si la transe hypnotique est parfois un état proche du sommeil, que certains hypnotiseurs utilisent souvent le terme « dormez », on ne dort pas sous hypnose !

De plus, il existe différentes formes d’hypnose utilisées en cabinet : Classique, Ericksonienne, Humaniste, Conversationnelle, …
Notre sensibilité est propre à chacun, et variable suivant la forme utilisée par le praticien.

C’est pourquoi, bien qu’issu initialement de l’école Ericksonienne, je ne me revendique pas du seul courant de l’hypnose Ericksonienne (d’ailleurs seul M. Erickson faisait de l’Ericksonienne) ou ne m’enferme dans une seule pratique, mais j’utilise les différentes formes d’hypnose en fonction des besoins de la séance et des sensibilités de chacun, pour que l’expérience reste agréable, positive, et constructive.

Champs d’application de l’hypnose

Les champs d’application de l’hypnose sont particulièrement vastes. Voici une liste non-exhaustive des domaines majoritairement traités en cabinet

Comportemental

Arrêt du tabac et autres addictions
Troubles du sommeil
Troubles du Comportement Alimentaire
Phobies
Stress post traumatique
Troubles sexuels, libido

Santé

Accompagnement d’un traitement médical
Gestion de la douleur
Troubles dermatologiques
Troubles digestifs
Manifestations psychosomatiques
Préparation à la naissance

Améliorer le quotidien

Gestion du stress et des émotions
Confiance en soi
Préparation mentale (épreuves, examens…)
Bien-être

L’hypnose en pratique

Le but de l’hypnose est de travailler en État Modifié de Conscience afin d’accéder aux ressources de l’inconscient, qui est la source de nos pensées, de nos émotions et de nos comportements.

En séance d’hypnose, vous ne dormez pas, vous êtes parfaitement conscient de tout ce qui se passe, mais à un autre niveau de conscience.

Le praticien est là pour induire l’état de conscience le plus propice pour accéder à l’inconscient (phase d’induction), puis guider la séance pour explorer et faire émerger les ressources intérieures qui amèneront le changement.

Bien qu’elle permette de traiter un grand nombre de troubles, l’hypnose ne remplace en aucun cas un suivi médical.
L’hypnose ne se substitue pas à un traitement médical, mais intervient utilement et efficacement en complément dans certaines pathologies.
Parlez-en à votre médecin !

Sophrologue Lyon – Sophro Zen © 2017 Tout droits réservés

Membre de la Chambre Syndicale de Sophrologie